Vers Mildura, un avant goût de l’outback

Nous nous dirigeons ensuite toujours plus vers le nord et donc le centre de l’Australie que l’on nomme l’Outback. De plus en plus chaud, nous dépassons les 40 à l’ombre. Nous entrons dans la zone semi aride, la terre est de plus en plus jaune et sèche, les champs sont d’un blond ultra pâle, les parcs nationaux que nous traversons (little desert national park) ou approchons (Wyperfeld national park et Murray sunset national park) n’offrent plus que des eucalyptus bien plus petits et maigres (certainement mieux adaptés aussi) et des arbustes et touffes entre les herbes et les cailloux.        
Nous faisons pas mal de route sur 2 jours pour atteindre Mildura au bord de la Murray river. Et là, s’est des vignes, des orangers et autres pruniers qui s’étalent à perte de vue. Cela contraste étrangement avec les paysages traversés auparavant qui semblaient vraiment abandonnés (peut-être la fin de l’été et le début de l’automne ont participé à cette impression). Par contre, la chaleur est plus que jamais intense, avec 47 à l’ombre et 58 dans le van garé au soleil (ben oui, y pas trop de grands arbres)

Du coup, on se précipite sur la piscine municipale pour se laver et se rafraîchir ! Et on passe le reste de la journée entre la clim des musées et celle des centres commerciaux…

Dodo au bord de la Murray River, dans la chaleur à peine diminuée malgré quelques gouttes de pluie. 

    
 
Nous ne sommes pas autorisés dans le contrat de location de notre van à aller plus loin dans l’outback (on ne pourra pas trop en dire du bien de cette société) du coup nous avons choisi de faire une virée guidée par un aborigène (Harry Nanya dont on peut dire beaucoup de bien) jusqu’au Mungo National Park. Cela passe par 90km de piste à fond dans son minivan avec un bonne idée de ce que peut être une véritable virée sur les pistes dans l’outback, 

  

  

  

 en particulier lorsque l’on croise un convoi de camion et que l’on se retrouve dans le brouillard de poussière et que l’on y voit absolument plus rien !!!     

  

Avant :

 
Après :

  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *