Cape Bridgewater

Juste après Portland, nous avons été admirer le cap Bridgewater où l’on peut voir un Blowhole (trou qui souffle) qui est plutôt la rencontre de vagues au creu d’un ressac provoquant de magnifiques gerbes d’eau. Il est vrai que la côte est ici aussi très abrupte et les vagues viennent s’y briser de façon impressionnante. On n’ose imaginer ce que cela donne un jour de tempête ! 

 Nous avons aussi vu au même endroit une fausse forêt pétrifiée. Ces formations géologiques étonnantes ressemblent effectivement à des troncs d’arbres transformés en pierre, mais c’est l’érosion qui en est réellement responsable. 

  

  

  

  

  

 De plus, le site se trouve au milieu d’un champ d’éoliennes, ce qui ajoute une touche étrange au cadre déjà inhabituel ! 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *