Meiji-jingū – Harajuku – Omotesando et Shibuya

Aujourd’hui visite du temple Meiji-jingū qui se trouve dans un parc avec des arbres gigantesques. Quelques dizaines de mètres et l’on se retrouve en pleine forêt alors que l’on est au cœur de Tokyo, avec les cris des corbeaux.

Un mur de containers à saké à l’entrée du parc

Le temple

Un arbre bien expressif et sa chevelure

On enchaine sur la rue Takeshita qui relie Harajuku à Omotesando. Quartier de jeunes excentriques et de fripes et de bazars en tous genre… barbes à papa arc en ciel en forme ziggourat, boutiques gothiques, crêpes chelou à la japonaise, etc…

En rejoignant Shibuya :

Shibuya fidèle à sa réputation est bondé et notamment sa gare et le croisement juste devant où des centaines de personnes se croisent sur les passages piétons des 4 côtés du carrefour plus la diagonale, le trafic est alors complètement interrompu ! Le quartier grouille de magasins et restaurants. C’est l’effervescence.

Une réflexion sur “Meiji-jingū – Harajuku – Omotesando et Shibuya

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *